Lifting du visage (complet ou partiel) – Cervico-facial

L’amélioration des techniques de médecine et de chirurgie esthétiques a permis de repousser l’age des liftings, en moyenne vers 60 ans pour le lifting cervico-facial et à partir de 40 ans pour les liftings plus localisés (temporal par exemple).

L’opération corrige les effets du vieillissement en traitant l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou.

La retente des différentes structures anatomiques de la face et du cou (peau, muscle) et la redéfinition des volumes, en s’aidant utilement de photographies antérieures, permet à l’opéré de retrouver une physionomie rajeunie. En effet, l’attente des patients est d’obtenir un « coup de jeune » au résultat naturel, de se reconnaître, et rarement d’aboutir à une transformation.Les améliorations physiques attendues s’accompagnent en règle générale d’un mieux être psychologique.

Il existe en fait plusieurs types de liftings qui permettent d’améliorer les disgrâces provoquées par le vieillissement du visage et du cou, certains localisés, d’autres plus complets.

LE LIFTING CERVICO-FACIAL, représenté sur les  schémas  ci-dessous, est le plus fréquemment réalisé. Il est complet et permet de traiter l’ensemble du vieillissement du cou et de la face, des tempes aux bajoues.

Les liftings plus  localisés sont:

  • LE LIFTING TEMPORO-FACIAL, qui permet de retendre la partie haute de la face: des tempes et  queues des sourcils  aux pommettes.
  • LE LIFTING CENTRO-FACIAL, qui traite la partie moyenne du visage. Il peut être réalisé  au cours d’une blépharoplastie et par la même incision

Selon les cas, les techniques peuvent être « classiques », ou « endoscopiques » quand l’excès de peau n’est pas trop prononcé.

Par son expérience et l’examen clinique, votre praticien, en s’aidant de photographies antérieures, analysera tous les paramètres pour  choisir avec vous la technique la plus adaptée.

Quelque soit l’option choisie, les cicatrices sont réalisées au strict minimum, en fonction de l’importance du relâchement et de l’effet souhaité, et placées dans des zones discrètes ou dissimulées, cachées pour l’essentiel dans les cheveux (au niveau des tempes et de la nuque) et au pourtour de l’oreille.

Le lifting ne corrige pas complètement un aspect très fripé de la peau, ou les taches cutanées, liés le plus souvent à une sur exposition au soleil, et difficilement les plis du tour de bouche et des lèvres, des paupières, ainsi que ceux de la partie basse du cou. Il pourra  alors être associé selon les cas à d’autres techniques de rajeunissement du visage (blépharopastie, lipofilling, injection de produit de comblement, mésothérapie, toxine botulique, dermabrasion par peeling ou par laser de resurfaçage, Fraxel..). L’association récente d’injection de graisse autologue (lipostructure ou lipofilling) réduit l’importance du geste chirurgical, permet de conserver  les galbes du visage lors de la traction chirurgicale ou alors de restaurer ceux perdus lors du vieillissement, et améliore la qualité et l’aspect de la peau. Une lipoaspiration du visage peut être indiquée en cas de surcharge localisée ou globale.

Votre consultation en fera le bilan et vous apportera les conseils nécessaires à votre réflexion.

lifting_visage_jacques_lalo_1-276x300lifting_visage_jacques_lalo_2-286x300

Renseignements pratiques

Préparation: Lavage des cheveux la veille, rasage lors de l’hospitalisation limité aux zones de cicatrices.
Temps d’hospitalisation: 12 à 48 heures selon l’importance.
Durée de la chirurgie: 1 heure 30 à 4 heures.
Anesthésie: Locale ou sédation vigile ou générale.
Douleurs:

Modérées (3/7) calmée par les antalgiques légers et anti-inflammatoires de courte durée.

Soins:

Applications fraîches sur le visage , drain 24 heures.

Complications: Rares : hématome, infection, retard de cicatrisation / exceptionnelle : paralysie faciale.
Contre-indications: Tabac, hypertension, diabète mal équilibré, traitement faisant saigner.
Suivi: A 8-10 jours pour le retrait des fils ou agrafes; contrôle à 2 mois, 6 mois, 1 an.
Eviction sociale: 8 à 20 jours en l’absence de complications.