Augmentation mammaire

Augmentation de volume pour hypotrophie (hypoplasie) : Prothèses mammaires, lipofilling, acide hyaluronique

L’hypotrophie mammaire est définie par un volume trop petit par rapport à la morphologie de la patiente. Elle peut exister dès la puberté ou apparaître après un amaigrissement important ou à la suite de grossesses. L’insuffisance de volume est traitée le plus souvent par la mise en place de prothèses mammaires. D’autres méthodes sont actuellement proposées : transitoires à l’aide d’injection de quantité importante de  produits résorbables de comblement, type acide hyaluronique, mais ne faisant cependant pas l’objet d’un consensus en France, ou définitives à l’aide d’injection de graisse autologue (lipofilling), pour des augmentations modérées.

Prothèses (ou implants) mammaires

C’est la méthode de choix qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années.  Cette intervention procure aux patientes un des taux de satisfaction les plus élevés en chirurgie plastique et esthétique, à condition bien sûr que l’indication soit bien posée. Cette méthode est simple, fiable, rapide, spectaculaire, le plus souvent peu douloureuse, réalisée au prix d’une […]

Produits de comblement – Acide hyaluronique (Macrolane)

Il est possible théoriquement d’augmenter le volume mammaire par un produit de comblement en quantité importante. Pour répondre à la demande des patientes, un laboratoire commercialise un acide hyaluronique (produit résorbable) sous le nom de marque MACROLANE. Ce produit peut être injecté dans le sein sous anesthésie locale, dans des conditions d’asepsie d’un bloc opératoire […]

Lipofilling mammaire ou lipostructure mammaire (lipomodelage du sein), breast-lipofilling

Il est possible techniquement d’augmenter le volume mammaire par injection de graisse autologue. L’intervention de  lipofilling mammaire, ou lipostructure mammaire, consiste à réinjecter avec une grande fiabilité un prélèvement de sa propre graisse. Cette technique, réalisée à l’aide de fines aiguilles,  est une véritable greffe autologue (ou autogreffe), et sans risque de rejet puisque le patient reçoit sa […]